L'Huilerie de Brent

 

 

Dans le village de Brent se trouve encore un pressoir à noix artisanal qui permet aux propriétaires de noyers de venir amener leur récolte automnale pour en récupérer un précieux nectar.

 

C’est en 2002 que la famille Laydu s’est installée au village à la rue du Borgeaux. Auparavant, M. et Mme Bapst exploitaient déjà depuis quelques années un pressoir qui les avait suivis lors de leur déménagement de St-Légier à Brent. En achetant la maison contenant cette installation, les nouveaux acquéreurs ont appris un métier tout à fait inconnu pour eux jusqu’alors et ont décidé de poursuivre l’activité de leurs prédécesseurs.

 

Les clients, des habitués pour la plupart, amènent les noix dépourvues de leurs coquilles. On appelle cette étape le« grémaillage » ou « dénoisillage » chez nos voisins français. C’est souvent l’occasion de réunions sympathiques lors des longues soirées d’hiver, passées entre amis à casser ces noix bien sèches ce qui est un travail de longue haleine. Les cerneaux rejoignent ensuite le pressoir entre fin janvier et début avril. Sur place, quatre étapes attendent ces oléagineux riches en Omega 3. Tout d’abord, les noix passent dans une broyeuse, puis dans un laminoir, avant que la « farine »

Pressoir

ainsi obtenue ne soit très légèrement chauffée (80°) et finalement pressée dans des sacs de jute pour obtenir une huile riche, de belle couleur et délicieusement odorante.


Après le passage dans le pressoir hydraulique, il reste des noix une galette qu’on appelle le nillon et qui était autrefois rongé par les enfants en guise de récréation par exemple.

 

On fabriquait des gâteaux à base de nillon et certains paysans en utilisent encore parfois comme aliment pour leurs animaux.

 

Pressoir2
Pressoir3

 

Famille Chambaz - Laydu

Chemin du Borgeaux 8

Tél : 021 - 963 19 75